Accueil

Pyramides
par Banniange


Voulaient-ils aborder les rives du soleil, Ces vaisseaux de pierre narguaient-ils les étoiles Sur des vagues de sable engourdies de sommeil Que venaient secouer des tempêtes astrales ? De longs gémissements parcouraient les dédales Où d’impassibles Dieux aux babines cruelles Bénissaient réjouis les rites du chacal Qui évidait des corps aux rêves immortels. Les chambres abritaient d’illustres sarcophages, Leurs momies affublées d’un rictus affligeant, Des talismans chassaient le peuple nécrophage Seul, le temps s’écoulait dans un sombre néant. Car ces collines d’or ivres d’éternité N’auront pu te sauver d’une gloire futile, Impuissant pharaon, poussiéreux opprimé, Qui vient t’épousseter comme un livre inutile ?



Poème posté le 09/04/20 par Banniange


 Poète
Banniange



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.