Accueil

Juste après
par Matriochka


Un petit jour triste S’est levé sur la ville, Gris comme les cendres Encore fumantes. Car cette nuit, Le vaisseau de pierre, Qui veille sur la cité Depuis plus de huit siècles, A été ravagé par les flammes, Vision apocalyptique. Sa charpente historique, Forêt de chênes millénaires, (*) A été réduite à néant En quelques heures seulement, Et sa flèche, dentelle de pierre, S’est effondrée, dévorée par le feu. La cathédrale est debout, encore, Mais si fragile désormais, Elle qui semblait éternelle. Dans nos coeurs pleins de larmes Naît l’espoir, déjà, De la voir reconstruite.

Poème écrit le 16 avril 2019, juste après le terrible incendie qui a ravagé et fortement fragilisé la cathédrale Notre Dame de Paris.

(*) La charpente de Notre Dame était constituée de 1300 grands chênes, raison pour laquelle elle était surnommée "la forêt", et datait des 12ème et 13ème siècles.


Poème posté le 15/04/20 par Matriochka


 Poète
Matriochka



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.