Accueil
Poésie libre / Chantier
              
Poésie libre / Chantier
         
Poésie libre / Chantier

Chantier
par Jim


Je vous entends, Monsieur, qu'il n'y a pas chez vous De place suffisante à l'accueil de vos proches, Et sachez, cher ami, que je ne désavoue Cela dont oseraient vous faire grand reproche Qui ne savent entendre une vraie doléance. Il vous faudra revoir les anciens fondements Dès lors insuffisants, offrant tant de carences, Qu'on n'y peut vivre ici, à moins d'être dément. Sans doute il vous faudra abattre la vieille aile, Laquelle est un fleuron de votre habitation, Afin d'y remplacer par dure construction - Sachez que pour cela, nos équipes excellent ! - La tour qui livrera de l'espace aux étages... - Ah ! Vous trouvez que tout cela crée du dommage, Et vous préféreriez repeindre les volets... Je comprends, cher monsieur, et j'en suis désolé.

©Persona

Poème posté le 30/12/22 par Jim


 Poète
Jim



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.