Accueil

Brouillard
par Madautie


L'étoile du couchant me prend par le regard et me visionne l'âme au creux de tes brouillards Assise en lotus au bord des songes, je tombe dans les bras de la nuit, enchaînée aux fers de la raison. La vague lune en perdition s'accroche au sillon de morale Je récolte le fatal à la voix des anges noirs qui raisonne le vitrail des passions. Le chant dans la nef de l'église s'envole aux portes de l'enfer Oh happy days, where are you. Where ? "Je" tant et tant que je ne sais plus Demain peut-être… ou peut-être plus. Il est de ces instants posés au bord des rêves Attendant le moment où le présent s'achève. Demain sans nul doute derrière le brouillard L'étoile du couchant me rendra ton regard. ... y'aura-t-il encore quelqu'un si je frappe d'un mot à la porte de ma conscience ?

<br />
extrait de "Lucioles Magiques" ©2003


Poème posté le 24/10/07


 Poète
Madautie



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.