Accueil

Sursaut
par L_ Alb_Atroce___


A fait tresaillir à ténèbre Absinthe chloroformément, Oh muse ta césure ment Assez surement des vertèbres, Ondoie d'un clignement de l'oeil A travers les portes opaques, Avez vous dévotes à pâques Léché le fond de mon recueil ? Brumes aux dents pipes en bouches contrebande et gros huissiers louches, Raleuse d'un juillet larvaire Ah j'ai sursauté, tout est vert.



Poème posté le 07/05/20 par L_ Alb_Atroce___


 Poète
L_ Alb_Atroce___



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.