Accueil

Pornographie
par Salus


Ah ! ne trouver qu’une élégance, Cette ronde hanche au doux creux, Amère aux laids purs et trop preux, Accueillant mon bras qui la ganse… Moi qui noblesse ne sais pas, Sous sa sempiternelle écorce, J’ai glissé l’amble de mon pas Jusqu'à son cœur et l’ombre torse De son esprit pareil au mien ! Dans le vide, au miroir connexe Dont s’imprime à l’envers son sexe, Je vois un désir bohémien, D’où consent, sous la plume agile De mes longs rêves de nageur, A perler la brume subtile Adoubant mon assaut plongeur.



Poème posté le 10/05/20 par Salus


 Poète
Salus



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.