Accueil
Poésie libre / Un crapaud bien nigaud
           
Poésie libre / Un crapaud bien nigaud
       
Poésie libre / Un crapaud bien nigaud

Un crapaud bien nigaud
par Claudel

Highslide JS
par Claudel

Infographie - Photo (pixabay) et poème de Claudel.


Un matin pluvieux de juin, Dans un étang triste en chagrin, D’un seul aveu, maître crapaud Décida de changer de peau. Sa voisine, dame rainette, Lui suggéra cette sornette : La demoiselle libellule Serait un bon choix, je stipule. Bonne idée ! Lui dit le crapaud En le criant en un seul mot : Bravo ! Oui, je serai cela, Une libellule, voilà. La rainette en digne monarque Lui fit cette auguste remarque : Gare aux crève-z-yeux aux joues ouatées Qui ne vivent que cent nuitées. Légère et agile sur l’eau, Patineuse comme un traîneau ; Volage arabesque des jours, Des nuits festives de velours. Est-ce bien cela votre rêve ? Une vie bien remplie, mais brève ! Danser, fêter jusqu’à l’aurore, Patiner encore et encore. Se sentant niais et penaud Par ce doux mirage, Crapaud Fit la promesse : plus jamais On ne m’y prendra désormais. Dans une brume matinale Sur une verte nymphéale, Crapaud sut dès lors que sa vie Paisible était la plus jolie.




Tous droits réservés © Claude Lachapelle / Janvier / 2023


Poème posté le 19/01/23 par Claudel


 Poète ,
 Illustrateur
Claudel



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)






.