Accueil
Thème du mois / Tous les thèmes / MUSIQUE / Sons, timbres et sons de timbrés !

Thème du mois / Tous les thèmes / MUSIQUE / Sons, timbres et sons de timbrés !

Thème du mois / Tous les thèmes / MUSIQUE / Sons, timbres et sons de timbrés !

Sons, timbres et sons de timbrés !
par Rimatouvent


Les Sons, les timbres et les sons des timbrés ! Je suis un emmerdeur, j’aime bien la musique ; C’est faux ! Je l’idolâtre elle m’est bénéfique, Je l’associe à tout, à la joie à la peine, Du divertissement elle est suprême reine. Et en toute occasion il me faut quelques notes Sans elles le jour est long et les heures pâlottes. Mais là, je vais hurler, on afflige mes ouïes De sons contemporains sans souci d’harmonies On oublie la rigueur, la portée n’est plus belle On remplace Mozart par du boum-boum poubelle Et bien évidemment la "marketingnitude" Porte le "KaKason" à la béatitude. La musique se doit sans dépasser les rives De réjouir en mesure les oreilles attentives Sans suivre la cadence et sans l’accord des sons On ne peut respecter le juste diapason Il faut de l’harmonie dont la règle est sévère Sans elle le conduit auditif s’exaspère. Quand j’entends le boum-boum de certain vacarmiste J’en ai mal à la trompe, Eustache se désiste, Quand pour un opéra télé-calamité Le chef personnalise d’un décor cartonné, Une œuvre sacro-sainte, je m’en trouve irrité J’écoute mon vieux disque et j’éteins la télé. Vous pouvez maintenant tapant sur un bidon Faire mieux que le vieux Faust avec sa damnation Bach, Mozart, Vivaldi, sont pipis de belette On peut faire des millions d’une seule chansonnette Et la cacophonie est devenue festive On fête la musique mais on la martyrise. Quant aux chansons hélas où répétition Montre du parolier l’imagination On les oublie bien vite, elles sont sans maintien Trenet, Piaf ou Brassens, au moins l’on s’en souvient. Et même pour danser aux vieux accords plaisants Succède un "remuku » de primates oscillants. Il faut pour la musique, au moins pour l’harmonie, Suivre quelques rigueurs, bannir la fantaisie, Et empêcher les sots de gâcher des trésors. Qu’ils grincent à loisir sans nous causer de tort La flûte désenchantée a causé ma rancœur Je vous l’avais bien dit je suis un emmerdeur.



Poème posté le 20/05/20 par Rimatouvent


 Poète
Rimatouvent



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.