Accueil
Thème du mois / Tous les thèmes / COURAGE / Courage! ...Courage!

Thème du mois / Tous les thèmes / COURAGE / Courage! ...Courage!

Thème du mois / Tous les thèmes / COURAGE / Courage! ...Courage!

Courage! ...Courage!
par Attafi yasmina


Tu es là …tu dors calme et serein… Pour t’emmener là … J’ai encore souvenance de mes combats… Le sort en sort te prenait à moi…m’emboitait la vie, le bonheur ,le pas… Ma rivale en sang,pute en cavale,te saisissait,t’atterrait, t’enjambait… Mon instinct en bond, soldat sans amont ni aval …inventait prières à ton chevet… Le sort me giflait…monstre sans voix…empochait mon silence…brouillait mes voies … L’heure grave à la trêve sans résignation ni reddition sonnait sourdement les glas… Je rangeais mes jalousies, mes rancœurs en douleurs, de tes nuits folles hérésies… Mon amour, en nostalgie de nos mots et nos senteurs, l’emportait sur mes tragédies … Du haut de ses falaises il retoisait ces vagabondes rivières en crue sorties de leurs lits… Inondant les champs travaillés à sueur, à sang, à prix d’années longues de deux vies … Courage ! Courage ! Que me soufflait des cieux cette voix sirène mélodieuse et puérile… Celle de mon cœur aussi l’accompagnant en chœur craignant ton péril … Je regravissais à travers nos tourments et nos peines les marches de la vie… Téméraire sans folie, le courage en défi, j’affutais en lames, âme, corps et esprit … Mes larmes sans armes refoulées au répit, réserve de mes blessures, de mon dépit, Dormiraient au col des montagnes de ma passion, dans les vallées de ma volupté, Attendant de se réveiller au-delà de mes tristesses, grâce à tes baisers tes touchers, Pour revivre encore et encore, rosée en argent rosée en or, sur nos corps passionnés déportés Loin des rivières monstrueuses de jalousie, loin des fièvres au gout aigre de ta maladie Courage ! Courage ! Pour des nuits longues douces et complices, encore à venir en lisse, sans pleurs ni fatalité En guerrière sans cheval, ni armure ni étrier, je m’en suis allée l’esprit serein le cœur rebelle Décidée de me franchir, de mener les assauts, le courage en mains l’âme fidèle… T’affranchir de ces maux de ces douleurs qui te logeaient profondément dans l’abime, Te hisser à force d’amour, hisser ton corps, taire tes gémissements te faire ressurgir en cime Talentueuse au rythme de nos souvenirs d’ébats, de nos mots, de mes doigts de fée, Je courtisais, silencieuse, prostrée sur ton corps, tes brulantes fièvres sur notre lit défait… Je promenais mes lèvres douces, de ton front en sueu,r jusqu’à la pointe de tes pieds, Je défaisais ma honte, insufflant sur tes chaleurs les brises bienfaisantes de mes fraicheurs, Mes sens te cherchaient dans tous les sens, voltigeaient sur toi comme des oiseaux d’hiver… Courage ! Courage ! Je déployais sur ton corps abandonné, mon culte non dévoilé de ces vertus longtemps tues… Ces belles tigresses retenues captives en laisse, rêvent en trêve de rêve, d’être en toi vécus … Et j’affrontais ton mal, en mal de ne plus pouvoir te faire plus de mal, il cédait, il trépassait Et voltigeaient mes oiseaux d’hiver, dans ce camps d’enfer, doux régiment en guerre, Assaut après assaut, conquêtes sans défaites, sans tranchée de retrait autre que mon cœur Je te ressentais revivre, répondre à mes gestes ivres, je triomphais, mon cœur se desserre… Tes yeux s’ouvraient à nouveau sur moi, des éclats miracles en mille et une lumières… Tu reprononçais mon prénom sur tes lèvres, tu reconnaissais l’empreinte de mes ardeurs… Tu souriais, j’en pleurais, taquineur tu clignais de l’œil en soufflant : courage ! courage !

Juste du courage...Tout finit par passer...

Poème posté le 01/11/07


 Poète
Attafi yasmina



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.