Accueil

Cris de vivre
par Davlieb


Je m’avance à petit pas Sur ce chemin étroit Essayant d’oublier Ce que je dois annoncer Mes pieds se sont transformés En un immense amas de plomb J’ai du mal à marcher Vers cette inévitable collision J’arrive devant la maison Je m’arrête glacer par la peur Autour de moi il n’y a plus un son C’est à peine si j’entends mon cœur Il va pourtant falloir y aller Et lui dire la vérité Sur ce qui c’est passé Et peut-être me pardonner Je reprends mon courage Et gravis le petit escalier Je suis tout en nage Mais continue de montés Je dois lui faire savoir Que je ne peux plus la voir Que je veux aller vers d’autre horizon Vers ceux qui enfin voudrons Me permettre de vivre soir après soir Au rythme de mes saisons



Poème posté le 01/11/07


 Poète
Davlieb



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.