Accueil
              
         

Lumière
par Salus


Ce sourire invraisemblable Adressé par vous, à moi, A plongé mon désarroi, Du fond enfoui de sable, Ce faix lourd de mon charroi, Au ciel, que votre œil endiable, Délicieux de joie affable, Transformant en grand arroi La simplicité jolie Du visage séraphin, Jeune et si loin de la lie De ces griffes d’aigrefin Qui poussent sous l’ancolie Eclose aux feux de la fin.



Poème posté le 22/07/20 par Salus


 Poète
Salus



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.