Accueil
Thème du mois / Tous les thèmes / TRISTESSE / Une si pâle lune

Thème du mois / Tous les thèmes / TRISTESSE / Une si pâle lune

Thème du mois / Tous les thèmes / TRISTESSE / Une si pâle lune

Une si pâle lune
par Fregat


Dans la nuit blafarde des épreuves d’hier Se traîne un corps brisé sous une veste brune, Le long des murs tagués, à peine découverts En ce soir livide, par une pâle lune. Lentement l’ombre choit au pied des graffitis Qui sous un vent léger semblent frémir encore, Fine aiguille et garrot sur veine rebondie, C’est son ultime shoot, mais cela il l’ignore. Des soleils rutilants en gerbes papillonnent, Des enfants insouciants s’ébattent en criant, Tout est tellement clair dans des heures qui sonnent En des beffrois tonnants, sans aucun cadran. Restant là en transe, dans cette farandole, Sous la cascade d’or d’hélianthes sidéraux, D’ivresse, il ne sent pas que son cœur caracole Dans l’allure folle d’un pur-sang au galop. Son âme n’est que feu, rougeoyante dans l’âtre D’une passion folle, d’une liberté crue, Se laissant dévorer, sans force pour combattre, Soudain elle s’éteint dans le noir de la rue. Il n’avait que vingt ans, n’était fils de personne, Sauf de l’héroïne, pour sa triste infortune, Sur le trottoir vide, le seul qui se questionne, C’est le soir livide, sous la si pâle lune.



Poème posté le 04/08/20 par Fregat


 Poète
Fregat



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.