Accueil
Poésie libre / Kairos
Poésie libre / Kairos
Poésie libre / Kairos

Kairos
par Effarouchee


« Respice post te! Hominem te esse memento! » Tertullien, Apologétique. Un petit un tout petit pas De l'aiguille Un prélude au glas De la douzième Et cet instant l'as-tu saisi Il est fané sitôt cueilli A part l'extrême Tu sais celui du grand départ Celui qui troque le nectar Contre une obole Tout poète veut le dompter Dans un beau vers L'emprisonner Dans un symbole Autant vouloir saisir de l'eau Crois tu tromper par un rondeau Jusqu'à l'horloge Que feras tu moribond gourd Ne le sais tu Le temps est sourd A tout éloge Si dans chaque ombre attend la nuit Dans chaque instant bat l'infini Qui s'évapore Egratigner l'éternité Du bout des doigts Réalité Ou métaphore Ceci est mon ultime aveu J’ai voulu devenir un dieu Bâtir l'empire J’ai renversé le sablier Rêvé de pouvoir foudroyer Le grand vampire J’ai parcouru des univers Vu une myriade d’hivers Foulé les nues Et devenu le grand lion J’ai fait des constellations Mes avenues Mais sur le dernier échelon Je le croyais un échanson Un simple éphèbe Je n’ai pas su saisir Kairos Cueillir l’instant avec pathos Comme la plèbe Mais toi qui veux battre le temps Contemple donc quelques instants Mon cénotaphe Et vois mon chant toujours inscrit Mon triomphe Mon dernier cri Mon épitaphe

<br />
Février 2010<br />
<br />
Aurélien Clause
<br />
Les mythes ne sont pas de simples fables; ce sont des fragments de l'Histoire vus à travers les yeux d'un poète.


Poème posté le 23/03/10



.