Accueil

Le jeune soldat
par Machajol


Sa main tremble, il a froid Sous la pluie, dans la boue Dans ses yeux c'est l'effroi L'attente le rend fou Une lettre, il écrit Dans la tranchée, la nuit Soudain, un tir d'obus Les mots se seront tus Sa lettre en confettis N'atteindra pas l'amie Trop jeune, il est parti Comme tous ces soldats Sacrifiés au combat Cibles pour l'ennemi Quatre années de misère Puis les clairons sonnèrent Les cloches résonnèrent L'armistice, ils signèrent Bleuets, coquelicots Au revers des manteaux Minutes de silence Puis c'est l'effervescence La Paix est à gagner Un monde à restaurer Relever de ses ruines Un pays sous la bruine Clémenceau le disait Plus dure que la guerre La Paix est à gagner L'armistice... naguère



Poème posté le 01/11/20 par Machajol


 Poète
Machajol



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.