Accueil
              
         

Partition
par Recreation


Si tu lisais mes mots comme tu lis les notes tes doigts feraient entendre mes mots et mes silences Assise à ton piano sans grandes difficultés Tu jouerais sur mes mots notés sur la portée la musique parle au cœur sans couac ni fausse note Et pour parler d'amour est sans équivalence Je t'ouvrirais mon cœur dont tu aurais la clef Tu verrais qu'il voyage tout en lisant mes signes Sous l'aspect d'un taureau sous l'apparence d'un cygne Telle la blanche colombe ou le vent paraclet Alain



Poème posté le 06/11/20 par Recreation


 Poète
Recreation



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.