Accueil

Alignement
par Jim


Dans la rue, le métro, toutes mines crevées Avancent front baissé sans aucun idéal ; Du numérique sont devenues le féal. Se peut-il que les nues ne soient plus joies rêvées ? Qui chantera le préposé aux petits trous ? Et quelle rame dois-je suivre pour mes courses, N'ayant pour me guider nul aimant ni Grande-Ourse ? Dans la rue passe un souvenir sifflant «  frou-frou !... » Serait-ce du présent son ultime déroute, Qui dans le caniveau se noie goutte après goutte ? Peuple hémophile, qu'as-tu fait de ta vigueur ? Sur tes écrans, tu vois des flammes fantastiques, Des héros suspendus à de grands élastiques Mais, te souviens-tu, un jour, d'avoir eu du cœur ?



Poème posté le 13/11/20 par Jim


 Poète
Jim



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.