Accueil
              
         

Poiein
par Lau


Ce sont des temps, des lieux où l’on ne rêve pas : Et pourquoi donc dormir, chaque souffle est un pas Sur la terre d’éveillés songes ; C’est la mort ? Fi d’elle et de ses tristes torpeurs Qui jadis rendaient l’homme engoncé dans les peurs Qu’il affrontait grâce aux mensonges C’est le temps de l’écrit, c’est le règne du mot, Qu’on lisse et qu’on malaxe et si, la nuit, penaud, L’idée achoppe sur les pages, Peu importe, le ru coule en catimini Dans la sphère inconsciente et demain, vers midi, Son eau recouvrira les plages



Poème posté le 22/11/20 par Lau


 Poète
Lau



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.