Accueil

Rouge
par Sucre et sel


Rouge le premier cri de l'enfant hors sa mère Chaude source d'aurore et vie en devenir Rouges les toits pentus de nos villages rudes Abritant des secrets que nul ne connaîtra Rouge le sang perlé à la chair des cerises Q'un merle piqueta, ébréchant notre été Rouge le jupon roide des filles de naguère Pour les heures impures les jours de mauvais sang Rouge-cœur du violon qui palpite et s'enflamme Menant la sarabande aux veillées de Saint-Jean Rouges coquelicots éclos au champ d'honneur Nourris de même haine et de terreurs semblables Rouge-honte les joues du premier rendez-vous Lorsque les mains s'égarent qui veulent davantage Rouge-braise le feu qui s'allume parfois A la cendre-regard des vieux qui se souviennent Rouge-volcan l'amour qui dévasta mon âme … Et rouge le baiser que tu me refusas.



Poème posté le 17/11/07


 Poète
Sucre et sel



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.