Accueil
              
         

Blessure
par Zeev stern


Dans les ténèbres glacées d'une nuit d 'hiver Elle me quitta, silencieuse, sans même un adieu Que lui ai je donc fait,était ce un coeur pervers La flamme qui l'habitait, que reflétaient ses yeux D'un simple courant d 'air, disparue ,éteinte Telle la chandelle rouge ,d'ou émanait l'encens Et dont la faible lueur eclairait nos etreintes Si tendres et brutales, qui abreuvaient nos sens Je pensais mienne son âme,je n'avais que sa chair C'était pour moi un havre ,je n'étais qu'une escale La blessure est profonde, la morsure d 'un squale Plongeant dans les abysses, à jamais un mystère



Poème posté le 18/12/20 par Zeev stern


 Poète
Zeev stern



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.