Accueil

Coup de grâce
par Drak


Pulse haletant de brume tiède Volutes vermeilles sur poing levé Carcan de chair moite et sanglante En reflet au gisant des pavés Le dernier souffle dans l’attente… Pulse haletant de brume tiède Sur crépuscule de toile solaire Tempes striées de veines battantes Gorge à nue, faute contre terre Le dernier souffle dans l’attente… Respectivement bourreau et traître Tous deux sur l’échafaud des cons damnés Les lèvres sèches et la peau tannée Second offre dilemme au maître Par le pouvoir qu’il lui confit alors Aucune supplique malgré les maux Premier pèse seul un silence d’ores Question à trancher : gorge ou ego Grâce !

Le courage... ne serait-ce l'acte de lutter contre la toute puissance de sa propre volonté ?

Poème posté le 22/11/07


 Poète
Drak



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.