Accueil
              
         

Diable d'homme
par Cardaline


Eblouir je crus. Fascinée je fus, Envoûtée pour le restant de mes jours Par un diable d’homme maîtrisant l’humour Avec l’art d’une personne qui a vécu. Follement séduisant sans le savoir, Grand, bel homme, plus éloquent qu’élégant, Avec un naturel déconcertant, Il exerçait sur chacun son pouvoir. Sans calcul apparent il frappait juste, Il eût pu convaincre les plus réticents, Son emprise même le rendait attirant. Ses arguments, souvent des plus robustes, Ralliaient l’unanimité des suffrages Aimable et cultivé, sans nul défaut, D’où vient-il qu’au sein de notre ménage L’un travaillait dur, l’autre parlait trop.



Poème posté le 09/01/21 par Cardaline


 Poète
Cardaline



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.