Accueil
              
         

Le courtisan
par Claudel


Chanter pour une dame Dans un désert brûlant, C’est moche et accablant Comme une fausse gamme. Mieux vaut une prière… Jusqu’à la nuit tombante Pour qu’une lune aimante Vous guide et vous éclaire ! Danser pour une noble Sur un sable mouvant, C’est lent et éprouvant Comme une mort ignoble. Mieux vaut une prière… Jusqu’à la nuit tombante Pour qu’une lune aimante Vous guide et vous éclaire ! Si vous faites la cour Pour l’amour d’une bise, Choisissez la marquise Jeanne de Pompadour.





Tous droits réservés © Claude Lachapelle / Janvier 2021


Poème posté le 11/01/21 par Claudel


 Poète
Claudel



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.