Accueil
              
         

Inflexions
par Salus


Il se forge, au sein des nuages, Aux vapeurs étranges des eaux, montant des mers, beaux et sages, Des visages d’ange - Funestes présages - Le ciel bleu se venge ! Aux azimuts, que le temps fond Pointe un sang fœtal qui coule, écarlate et fatal, profond. Quelque abject devin Sous un trop grand front Y verrait du vin… Ce sont, des treilles hespérides, Les cidres si doux dont pas un de nous, tôt striés de rides Dans l’enfer des rades Aux flots apatrides, N’aura les parades. Des horizons distants, si bas Que l’étoile fût, on meurt, douce muse ; un sanglant trépas ! De ces lointains gris Fuse un vermeil ras - La couleur des cris -



Poème posté le 24/01/21 par Salus


 Poète
Salus



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.