Accueil
              
         

Signaler un contenu inaproprié.

Contrevent
par Tigrou


Un vent de marlou vampirise l'éther de nos orages Chatoie d'humeur vagabonde nos entailles de chair Lessive nos espoirs abscons de furieuse tendresse En violence d'écriture aux cinglants de froidure Au zénith de nos tempêtes rugueuses L'effroi coule son nid d'imposture Overdose d'absolu crétin Aux senteurs d'abandon Viendra pourtant le chant silencieux D'un désert fécond de blancheur à naitre Sur lequel nous forgerons l'absurde De nos êtres lumineux



Poème posté le 25/01/21 par Tigrou


 Poète
Tigrou



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.