Accueil
              
         

Impromptu
par Recreation


j'aime quand tu viens t’asseoir sur le bord du piano J’aime quand tu laisses courir tes dix doigts sur les touches comme l'eau des rivières sur les pierres éclabousse ces notes qui sonnent claires infiniment me touchent j’aime à suivre tes doigts j'aime en suivre la course La musique qui en sort qu’elle soit vive qu’elle soit douce j'en connais l'origine et j'en connais la source elle jaillit du cœur dont tes doigts sont l’esclave elle sourd de la terre comme une fontaine de lave elle donne vit au feu aux étoiles sans nombre A chaque fois que tu joues la lumière sort de l'ombre Cette eau qui rejaillit cette eau qui coule de source telle une eau printanière elle descend des montagnes suit le lit des rivières traverse la campagne puis se jette dans la mer Cette eau qui rejaillit au flanc de la montagne elle nous peint la campagne comme un vivant tableau d'arbres de fruits et de fleurs de toutes les couleurs Alain



Poème posté le 29/01/21 par Recreation


 Poète
Recreation



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.