Accueil

Toutes les roses
par Fregat


T’avais-je parlé de ces vents Qui m’ont conduit de par le monde Semant sur ses décors mouvants Ta nette image vagabonde ? T’avais-je écrit qu’à peine écloses, Aux beaux jours du floral jardin Sur nos chers soirs toutes les roses Signaient ton nom de leur parfum ? Tombés à terre leurs pétales Sont devenus ces vers roussis Dans la pâmoison hivernale D’un cœur peu à peu déverdi Qui impuissant n’a pu que suivre La saison à l’air trop rugueux, Qui peine aujourd’hui à revivre Au neuf printemps, loin de nous deux, Craignant que sur le point d’éclore Aux nouveaux jours de leur jardin, Les roses en boutons encore N'exhalent toujours ton parfum.



Poème posté le 14/02/21 par Fregat


 Poète
Fregat



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.