Accueil
Thème du mois / Tous les thèmes / COQ / Au chant du coq

              
Thème du mois / Tous les thèmes / COQ / Au chant du coq

         
Thème du mois / Tous les thèmes / COQ / Au chant du coq

Au chant du coq
par Claudel


(Fable) N’ayant plus le goût de faire la cour, Un coq s’ennuyait dans sa basse-cour Et chaque matin de son bec mi-clos, Il ne chantait plus son cocorico. Voyant un vieux chien passer devant lui, Il se disait : « J’aimerais comme lui Gambader là en toute liberté Aux grés et bons plaisirs de farnienter ». Dans un enclos, on entendait hennir Un cheval qui s’apprêtait à courir ; Le jeune coq enviait l’étalon Noir robuste et beau comme un Apollon. De petits lapins broutaient l’herbe verte Dans leur clapier douillet la porte ouverte ; Le coq jalousait ces lapereaux blancs D’être les doux lapinous des enfants. Voyant leur beau géniteur sous le choc, Les poulardes espéraient que leur coq Retrouve sa dignité dans la ferme Et qu’il change vite avant qu’on l’enferme. Un jour parut une jeune poulette Ayant l’avantage d’être coquette ; Le coq voyant cette jolie beauté Décida lors de bien se comporter. Et le lendemain au lever du jour, Le coq hardi mit fin devant sa cour À ses ennuis et chanta de nouveau Son interminable cocorico. Enfin, le vieux coq n’avait pas tout vu ; Ainsi, il risquait fort d’être cocu En raison de sa cervelle d’oiseau Et voir sa poule filer à vau-l’eau.





Tous droits réservés © Claude Lachapelle / Février 2021


Poème posté le 21/02/21 par Claudel


 Poète
Claudel



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.