Accueil
              
         

Monument
par Poetry


A l'intérieur... il y a... la finesse du sable, la chaleur des pierres Et l'odeur d'une mort misérable... Les cris pour une mise à mort d'une foule furieuse Et l'ombre d'une muleta vermillon. Les chars montés sur des roues poussiéreuses des centurions de l'épée et un vieux taureau au front armé de cornes. Soudain, l'orage s'écoule dans l'air du temps... Ma douleur plisse les figures Elle me porte au pied de l'enceinte . Les grains de sable se bouleversent dans la poussière Et glissent sur les parois rouge. Dans ce théâtre de guignol L’œil s'amuse, dictant sa loi Je me fige au pied des murs Dans cette cour bain de sang Je m'écroule et m'enlise ... Dans l'antre de mon tombeau .



Poème posté le 20/03/21 par Poetry


 Poète
Poetry



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.