Accueil
              
         

Le mouton
par Recreation


Un mouton qui vivait confiné mort de trouille d’attraper le virus d’être pris par la patrouille Isolé égaré sanglotait comme gribouille Abandonné de tous ma vie part en quenouille Pour complaire à des sots le cul bordé de nouilles je me cache du soleil et de la pluie qui mouille A écouter les cris d’orfraie de ses casse-couilles Je dépéris mes membres s’ankylosent je rouille Je gonfle j’aurai bientôt la tête comme une citrouille Pendu à ma télé j’ai tout l’air d’une andouille Avec les blancs nuages les femmes aiment me confondre comme la mer fait des plis j’ai une riche toison je fournis un lait riche de la laine à foison Mais dois me laisser traire me taire et me faire tondre Alain



Poème posté le 23/03/21 par Recreation


 Poète
Recreation



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.