Accueil

Rapa Nui
par Varech


Cette nuit, cesse la trêve Cette nuit, les géants de pierre s'extraient du limon du rêve A nouveau entiers, surplombant la mer ils convoquent les arbres de l'île dénudée Ivres de vent sauvage, ils s'affalent en bordée parsemant leur refuge de lourds rires amers Cette nuit, ils savent le langage des étoiles Cette nuit, ils se veulent ancres de ce prao sans voile Cette nuit, cesse la trêve Cette nuit, les humains se terrent plongés dans les filets du rêve

Rapa Nui, c'est l'île de Pâques, bien sûr.

Poème posté le 03/04/21 par Varech


 Poète
Varech



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.