Accueil
Thème du mois / Tous les thèmes / VERITE / Cœur de berger

Thème du mois / Tous les thèmes / VERITE / Cœur de berger

Thème du mois / Tous les thèmes / VERITE / Cœur de berger

Cœur de berger
par Fregat


Il y a tout ceux qui fendant les foules Croient dur comme fer surclasser le vent Quand ils ne sont que poussières qui roulent Dans le sablier sans retour du temps, Ceux qui planent au-dessus de la terre Comme des condors au creux des nuages, Qui retombent cependant sur les pierres Comme choit tout corps exempt de plumage. Il y a ceux prétendument sublimes Qui se confèrent l’éclat de la fleur Quand ils n’ont l’élégance, plus infime, Que du bocal soutenant sa splendeur. Que dire de ceux, bien mal entourés, Qui se pensent soleil, dignes d’amour, Quand c'est pour leur fortune convoitée Qu’on agit avec eux comme à la Cour, De ceux dont le corps en consomme d’autres A pleines dents, à coup de rudes fièvres, Affamés de crus désirs, qui se vautrent Dans la pulsion de leurs trop vives lèvres… Et puis il y a là-haut, sur l’alpage Le berger altier, une fleur aux dents, Versant son regard, captif mais sauvage, Vers la vallée où sa femme l’attend : Du silence que mouille le torrent, De l’azur frais et gourmand qu’il savoure, De ses blancs moutons, de son cœur fervent, Lui existe de tout ce qui l’entoure.



Poème posté le 14/04/21 par Fregat


 Poète
Fregat



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.