Accueil
              
         

Le Sablier
par Salus


Trois mille six cents fois par heure, la Seconde Chuchote : Souviens-toi ! – Rapide, avec sa voix D’insecte, Maintenant dit : Je suis Autrefois, Et j’ai pompé ta vie avec ma trompe immonde ! (extrait de "L'horloge" de Baudelaire) Ni la pierre ou la terre Ne m’incite et m’agrée ; Cet entonnoir Ogré Ouvre une immense bouche Et tout fuit au cratère ! J’ai vendu l’âme au bouc Et bradé les idoles ! Les dieux sont bien des drôles, Et nous, abandonnés, Nés de l’énorme souk. Au brasier adonnées, Mes lumières de sel Occultent l’essentiel ; Titubant, plus qu’aveugle, Chairs caparaçonnées, J’avance en reculant, Happé par l’avalanche Vers l’étroiture blanche Et l’immobilité.



Poème posté le 04/05/21 par Salus


 Poète
Salus



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.