Accueil
           
       

Fétichisme
par Salus

Highslide JS
par Saintes

Pastel A3


Votre charme, petite, insolent, Tient au port comme à l’or de vos voiles ; Vous passez, ainsi vont ces étoiles D’un pas étonnamment indolent. Perdue, un peu, votre tour d’ivoire Vous enferme et déforme en reflet, Chatoiement qu’on ressent camouflet, L’étale surface ostentatoire. Votre soie et vos lins, indécent Corollaire, une hiloire illusoire Levant sur le mystère de cent Pétales ceint, l’abrupte virole, Les feux de vos gloires en pamphlet Rendent un confus son qui s’étiole.



Poème posté le 12/05/21 par Salus


 Poète
Salus



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)




 Illustrateur
Saintes



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'illustrateur (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.