Accueil
              
         

Signaler un contenu inaproprié.

Le pompier
par Louis Vibauver


Avec beaucoup d'émoi, Les belles en chaleur Font tout's appel à moi Pour hisser non sans peur Au plus haut mon échelle Et la monter près d' elles. Pour éteindre le feu De ce brasier qui flambe, J' les étreins de mon mieux M'enlaçant à leurs jambes Etouffant bien la flamme Où se brûlent ces dames. Bien sûr, vous l'avez deviné Bon pompier, je suis sauveteur Et afin de vous protéger J'aim' les tabliers de sapeur J'ai pour être à mon aise Une puissante lance Pour apaiser les braises De leur incandescence Et j'arrose de longue Leurs terrains et leur jongle. Pour ne pas être en panne, J'ai des puits, des fontaines Et chaque nymphomane A ces sources me mène Pour tirer du désir Les seaux d'un vrai plaisir. Tout comme vous toutes le savez Bon pompier, je suis sauveteur Et afin de vous protéger J'aim' les tabliers de sapeur Ya dans mes pelotons Des corps qui sont prisés Et les marins pompiers Ont tous droit au pompon Décrochant la timbale Sans qu'on crie au scandale. Lors, chaque fois, Madame, Que noyée de sanglots, Vous perdez jusqu'à l'âme, J'accours au grand galop Et dans un bouche à bouche Vous rends la vie plus douce. Bien sûr, bien sûr c'est le métier De pompier, d'être un sauveteur Et afin de vous protéger J'aim' les tabliers de sapeur.



Poème posté le 01/07/21 par Louis Vibauver


 Poète
Louis Vibauver



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.