Accueil
Thème du mois / Tous les thèmes / DELIRE / Hallucinogène

           
Thème du mois / Tous les thèmes / DELIRE / Hallucinogène

       
Thème du mois / Tous les thèmes / DELIRE / Hallucinogène

Hallucinogène
par Ombrefeuille
Highslide JS
par Louis

Contemplation par Augusto GIACOMETTI
Illustration proposée par Louis

Notice: Undefined variable: connecte in /home/rickways/lespoetes.net/poeme.php on line 267


En des fumées d'un vert aussi noir que l'azur Où se serait pendu le tréfonds d'un orage, Le rouge d'un brandon, comme un grand fauve en cage, Feule dans son abri du marbre le plus dur. Les chandeliers d'argent sont des poulpes gluants Dont la flamme s'étire en mille tentacules Qui capturent le temps caché dans les pendules Pour le jeter, vaincu, en des gouffres puants. "Rien n'est pur en ce monde, et rien n'est jamais beau !" Se lamente un navire à la coque éventrée Qui, voiles déchirées, fait ici son entrée Et prononce un discours d'une voix de tombeau. D'un tableau familier si souvent contemplé Sort une femme nue, la taille ronde et fine, Qui s'enroule aux rideaux, lascive et serpentine, Et prétend dévorer le silence assemblé. L'enfer est tout entier assis dans un fauteuil Sur le dossier duquel s'évente une gorgone Dont le pouls maléfique est un pas qui résonne Dans le tourbillon creux où s'est figé son œil. Las ! La brume est de sang … Nul moyen d'éviter La chute mélangeant la glace et la brûlure, Quand, secourable et doux, le vieux tapis murmure : "Encore un peu de chanvre à l'heure du dîner ?"

Un poème inspiré par :
- le livre de Jean Teulé "Crénom, Baudelaire !"
paru en 2020 aux Editions Mialet-Barrault
- l'émission de télévision "Le Doc Stupéfiant :
Baudelaire, moderne et antimoderne"
diffusée sur France5 le vendredi 25 juin 2021



Poème posté le 10/07/21 par Ombrefeuille


 Poète
Ombrefeuille



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.