Accueil
Poésie libre / En métro, la rejoindre
              
Poésie libre / En métro, la rejoindre
         
Poésie libre / En métro, la rejoindre

En métro, la rejoindre
par Louis


Les mornes vagues à l’âme parfumant le métro Se noieront dans le flot des froissements de soie Aux frissons enjoués qui brisent les chimères. Tes ongles rutilants, en salvatrice lame, Ranimeront la trame dans l’obscur enchainée. La gloire des égos ritournelles trop mûres Les lactescents Ipods aux nubiles rengaines S’étoufferont dans ta chevelure enflammée Où le vivant soleil jamais ne s’anémie. Toujours scintillera dans tes yeux souriants L’étoile intérieure, diamant étincelant. -- Deviner les secrets des cils de l’âge d’or.

(sur un mode un peu allumé)

Poème posté le 19/05/10


 Poète
Louis



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.