Accueil
              
         

Gloire
par Salus


Sous les étraves géantes Des falaises du Vercors En cent chocs caillou tu chantes Tes sons de luths et de cors Par-dessus les précipices Au fond des gouffres étroits - Vertigineuses délices - Se ferment tes cirques droits L’austérité d’apparence Des aspérités aux cieux Mène au bord de la démence Tant l’à-pic est tendancieux Et les yeux floués du rêve Nuageux des vides beaux Font entrave sur la grève Surplombant les idéaux



Poème posté le 12/08/21 par Salus


 Poète
Salus



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.