Accueil
              
         

Le bosquet fatal
par Kerdrel


____________ஜ۩۞۩ஜ__________ Pour manger sur le pouce, elle me tient la jambe La langue bien pendue et aussi le bras long Ses jambes à mon cou d'avec ses bas nylon Mon nez dans ses froufrous et aussitôt je flambe. Une corde à mon arc, vif, alerte et ingambe Je respire à plein nez flairant le bon filon Quand l'estomac noué en bas du pantalon Je trouve encor les mots pour une dithyrambe. Alors au doigt à l’œil, je fais des pieds des mains Pour m'extirper enfin de l'airain de ses reins Afin de mieux dormir entre mes deux oreilles. Ainsi qu'un fou chantant devant les lendemains Quand la peau sur les os, mes démons s'émerveillent Pour des travaux d'Hercule autrement surhumains. Le mardi 31 août 2021 ©



Poème posté le 31/08/21 par Kerdrel


 Poète
Kerdrel



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.