Accueil
              
         

Héritabilité
par Jim


Quand, voici bien longtemps, j'écoutais la télé, Contemplant savoir-faire et grande habileté Des modèles offerts à la belle jeunesse, Ces cravates-costards, ne pensant qu'à leurs fesses, Dont le profil lustré rappelait le Cheikh blanc, Le beau Valentino aux cheveux gominés, Je ne m'étonne pas qu'ils aient têtes de gland Et bien souples les reins, tous ces petits minets. Présent et souvenirs, en ma pensée, se joignent ; Heureusement, le rire est bien là, qui me soigne... Me refusant, de consacrer plus que ma dîme, A réunir tous ces petiots en même rime, A bien les observer, j'ai vu servilité Coucher avec sa sœur l'obséquiosité.

© État de burn-cat avancé

Poème posté le 09/09/21 par Jim


 Poète
Jim



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.