Accueil
              
         

Le violon
par Recreation


Quand je bats la campagne Quand même je vais seul L’instrument m’accompagne Il me parle à l’épaule Il se mêle de tout il me souffle des vers et nous parlons des heures A tort et à travers Quand nous parlons d’amour c’est l’enfance de l’art on y revient toujours on dirait du Mozart vieux sujet débattue L’Amour nous est cher En musique en peinture Partout dans la nature il est toujours vainqueur Même s’il nous désespère Avec ces phrases qui tuent ces mots qui nous déchirent ces mots qui nous écœurent qui pénètrent la chair et qui nous broient le cœur Dès lors je pense à toi Ah mon dieu quel émoi il crie comme un putois comme on marche sur la queue D’un chat c’est la panique il s’enflamme sans raison Ça quelque soit le mois quelque soit la saison C’est pour moi un mystère Je voudrais le faire taire Mais ce fol instrument n’est pas près de s’éteindre Alain



Poème posté le 10/09/21 par Recreation


 Poète
Recreation



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.