Accueil
              
         

Sans comparaison
par Chedu


Lui, sa chance a été de naître Dans une luxueuse maison Moi, j'ai eu la malchance d'apparaître En haut d'une tour sans balcon Lui, il nage dans le bien-être Dans l'opulence et le pognon Moi, je coule sous les traites Pour payer ma pension Lui, il est dans le paraître Quand il touche à ses millions Moi, comme des millions d'êtres Je ne touche que le fond Lui, c'est un grand-maître En politique-fiction Moi, je ne suis que le maître De mon chien d'adoption Lui, il peut tout se permettre Grâce à ses actions Moi, mes actions concrètes C'est de faire sauter les bouchons Lui, aujourd'hui il est architecte Et construit des prisons Moi, demain je vais comparaître Devant le juge en commission Lui, il profitera de sa retraite Sous les palmiers avec Tartempion Moi, avant de disparaître Je réserverai ma place au Panthéon




Poème posté le 17/10/21 par Chedu


 Poète
Chedu



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.