Accueil
Poésie libre / Nocturne
              
Poésie libre / Nocturne
         
Poésie libre / Nocturne

Signaler un contenu inaproprié.

Nocturne
par Libeyre


On dirait que la mer boit le sang de la lune. Le nuage descend sur la montagne brune. Une vague amoureuse appelle la falaise. Une étoile rougit comme une ancienne braise. L’oiseau de nuit lamente un souvenir ancien, une histoire d’amour dont il ne reste rien. Le vent sur les hauteurs dialogue avec la mer, parlant de bateaux morts dans la noirceur de l’air. Sur la plage mon cœur se serre dans la nuit. J’entends dans le ressac un soupir qui s’enfuit. Je voudrais m’envoler très haut sur les sommets ou rouler dans le flot qui ne finit jamais.



Poème posté le 29/11/23 par Libeyre


 Poète
Libeyre



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.