Accueil
Poésie libre / L'Assembleuse de nuées
Poésie libre / L'Assembleuse de nuées
Poésie libre / L'Assembleuse de nuées

L'Assembleuse de nuées
par Charlyre


Adèle, ma belle Adèle, a franchi l’océan Adieu Lesia la grise, ses maisons mortes ses brumes normandes Adèle, Demoiselle, emporte avec elle quelques robes, un chapeau, deux trois plumes et la chère photo du Lieutenant Adèle a trois fois dix neiges, et deux neiges de plus l’amour devant elle peut-être Elle ira voir entendre sentir goûter toucher chez les Micmacs de la Nouvelle Ecosse Imaginer ses noces sous la soie sous l’écume Adèle a marché sur la mer toute une lune de juin C’est le cœur cahotant le long des vagues qu’elle écrit dans les marges d’un journal le prénom adoré et son rêve de femme



Poème posté le 07/06/10



.