Accueil
              
         

La garde
par Peirelosastre


A moi la garde, cria t’il ! Mais où était la garde ? La garde était de ci, de là, jamais où il aurait fallu qu’elle fut. Et, sans mot dire, il se jeta du haut de la margelle du puits du fond de son jardin de banlieue… Il mourut, mourut disloqué car il n’y avait pas d’eau au fond du puits ! Il mourut d’un défaut de garde. Ah, garde ingrate, garde inutile, inesthétique garde ! Garde fou, Pas fou, mais quoi ? Il était là, sous une fougère, mâchonnant quelques plantes amères, Il n’avait pas su dire ni faire sa destinée, Mourir aussi lui paraissait insensé… Mais alors QUOI, Quoi, quoi ???

Pierre Schneider, dit Peire Lo Sastre © copyright

Tous les poèmes de mon premier recueil sont à retrouver sur les sites de vente, les librairies, auprès de moi dédicacés (me contacter en MP) et sur le site de mon éditeur :
https://librairie.nombre7.fr/poesie-by-nombre7/2818-sac-de-poemes-en-vrac-9782381537573.html


Poème posté le 13/01/22 par Peirelosastre


 Poète
Peirelosastre



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.