Accueil
Poésie libre / Déjà vu
              
Poésie libre / Déjà vu
         
Poésie libre / Déjà vu

Signaler un contenu inaproprié.

Déjà vu
par Romualdo


La nuit semble totale, d’un noir presque parfait Le temps est automnale ,la pluie ne cesse de tomber . Je rentre dans la maison , ou ils se sont aimés . Je me pose des tas de questions, que vais- je donc y trouver ? Sur les murs je distingue , quelques vielles photos Au sol quelques vielles fringues , une bouteille de porto . Apres votre départ , tellement précipité Il fallait le prévoir , ils ont tout saccagé . Je rentre dans la chambre et sur un oreiller Je reconnais tout de suite , le journal de juillet Il date de quarante deux, parle d’un vent printanier De 9000 policiers et de rené Bousquet . A qui était ce la faute ?La misère répandue,? A la bêtise humaine ?A l’espoir disparu ? Tout le monde craignait la crise, la peur d’être ruiné ? Le désarroi moral, certain savent l’exploiter . Il parait que l’histoire n’est que recommencement. Que les hommes oublient après un certain temps . Aujourd’hui les médias, parlent de crise du climat . D’un virus pékinois ,Perte du pouvoir d’achat . L’avenir peut paraitre trouble, inquiétant , nuageux. Un terreau bien fertile , ou poussent les hargneux. Aurez vous en mémoire, nos heures troubles de l’histoire ? Quand un bulletin en main , vous quitterez l’isoloir .



Poème posté le 05/01/24 par Romualdo



.