Accueil
              
         

La solitude
par Cardaline


Elle est venue sans hâte et sans détour Tout doucement se blottir sous mon toit ------------------------------------------------ Le mal gagnait la ville et les faubourgs Semant la mort, assombrissant les jours Déjà chacun se repliait sur soi La peur montait comme un voile de brume Sur la chaussée la suspicion régnait ----------------------------------------------- Avant qu’au mal mon esprit s’accoutume Secrètement j’eus recours à la plume Depuis restée rivée à mon poignet Pelotonnée dans mon nid de silence Je m’abîmais dans l’univers serein De l’écriture et loin des turbulences En mon esprit germait la renaissance Du doux roulis des vers et des quatrains Pesant les mots et m’enivrant de rimes J’en oubliais les voisins, les parents Ces mots amis qu’un hasard réanime Sont devenus les confidents intimes Peuplant mon âme en la désaltérant La pandémie galopait ventre à terre Riche en douleurs, fertile en frustrations Claquemurée au sommet de mon aire J’ai retrouvé, sereine et solitaire La joie de l’art et de la création



Poème posté le 01/02/22 par Cardaline


 Poète
Cardaline



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.