Accueil
              
         

Superchérie
par Lau


Ecouter ? Quelle écoute est la plus efficace A garder d’un échange et le pile et la face ? Et si converser berce aux remous du désir, Se gigoter la langue est un luxe, un plaisir. Mais vogue la pensée où le feu d’artifice Affole un brin l’écoute et la voile se frise, A noyer le message au flou de quelque essart, A se voyager l’œil sur la sente, au hasard : De l’iris enflammé vers la blanche dentelle, Le vent frais du regard dévie, à tire-d’aile, Un songe, ainsi je plonge au nacré de ses ors : Peau, seins, hanche, cheville et douceurs… des trésors ! J’avais sombré si loin de façon délicieuse, Oint de cette ombre orale –humeur délictueuse- Et faisait mine encor de vivre son discours… Or j’étais mort cent fois sur sa ligne au long cours.



Poème posté le 05/02/22 par Lau


 Poète
Lau



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.