Accueil
Poésie libre / Tel un dindon
              
Poésie libre / Tel un dindon
         
Poésie libre / Tel un dindon

Signaler un contenu inaproprié.

Tel un dindon
par Liberanos


L'œil de l'autre est comme un miroir ou le reflet d'une fenêtre, dans lequel chacun peut se voir sans pour autant se reconnaître. Pour voir le blanc, il faut le noir du tableau ; il n'est pas de maître sans valet, son faire-valoir : sans son contraste, on ne peut être, tel un dindon, fier comme un paon pompeux dans son habit pimpant, qui se pavane et qui s'ébroue à son image, sans le don comme lui de faire la roue, d'un dédain digne d'un dindon.

...

Ne pas voir le bout de son nez
exposé en place publique,
c'est voir ses défauts condamnés
à se soumettre à la critique.

L'œil sur soi, juge sans grief,
ne voit pas plus loin qu'un myope ;
unique, inique et sans relief
pareil à celui d'un cyclope.


Poème posté le 17/01/24 par Liberanos


 Poète
Liberanos



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.