Accueil
Poésie libre / La Mésange à tête noire
           
Poésie libre / La Mésange à tête noire
       
Poésie libre / La Mésange à tête noire

Signaler un contenu inaproprié.

La Mésange à tête noire
par Erdez

Highslide JS
par Erdez

Mésange à tête noire photographiée à la Réserve naturelle du marais Léon-Provancher, Neuville QC, le 8 mai 2023.


Quand vous arpenterez la forêt boréale, Et que vous entendrez : « Tchic-a-di-di-di-di », C’est ce joyeux luron qui rabâche son cri, Fièrement juché en zone raméale. Ce mignon passereau a un port élégant : Houppelande gris-brun, poitrine blanc-roussâtre, Petit bec acéré, œil brillant et noirâtre, Calotte et plastron noirs, plumage jugal blanc. Insectivore mais granivore en hiver, Ses vivres il camoufle en des sites divers. Et de l’endroit précis il garde souvenance Volatile grégaire, il a des compagnons Qui toujours le supportent en toute convenance, Quel que soit le coup dur, sans tergiversation.

La mésange à tête noire (Poecile atricapillus, Black-capped Chicadee), qui appartient à la famille des paridae et à l’ordre des passériformes, est un petit volatile plutôt corpulent que l’on retrouve partout en Amérique du Nord. Sa taille est de 15 cm, son envergure varie entre 16 et 21 cm et son poids entre 9 et 14 g. Son nom anglais (Black-capped Chicadee) contient une onomatopée qui correspond à son cri strident (Tchic-a-di-di-di-di), que l’on entend sans cesse lorsqu’on circule dans son aire de prédilection. Elle peut vivre jusqu’à 12 ans.

Poème posté le 20/01/24 par Erdez


 Poète ,
 Illustrateur
Erdez



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)






.