Accueil
              
         

Crépuscule
par Fregat


Dans la grande arène du crépuscule Qui achève peu à peu le jour Traînant des secondes Au teint douteux Le temps rampe Et s’en Va Le front baissé sur la mer Et ses longs soupirs Où le soleil couche Des rais violets Qui tremblent Comme Moi



Poème posté le 09/04/22 par Fregat


 Poète
Fregat



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.